Le brin d'herbe

Je ne crois plus qu'en un petit brin d'herbe

oublié sur la voie ferrée.

Je ne crois plus qu'en un petit brin d'herbe

ressuscité au milieu des pavés.


Toi, tu l'arraches avec tes bulldozers,

roi de l'or, esclave de l'or.

Toi, tu l'enterres avec tes quatre hivers,

fils de la mort et père de la mort.


Moi je te hais depuis le fond des âges,

mais quand même, dans mon désespoir,

je t'aimerai toujours bien davantage

que toi tu n'aimes... sous ton parasol noir.


Je ne crois plus qu'en un petit brin d'herbe,

oublié...